Installation d’une pompe à chaleur : préparation, achat de la PAC et travaux

pose d'une pompe à chaleur

A l’instar des différents modèles de système de chauffage, la pompe à chaleur ou PAC est celle qui affiche une performance plus élevée et à la hauteur. En effet, elle contribue au bien-être des propriétaires ainsi qu’à leur confort. Pour ce faire, elle puise la chaleur dans différentes sources naturelles pour vous procurer la chaleur nécessaire dans votre intérieur. Dans le sol, dans l’eau ou dans l’air, la pompe à chaleur n’utilise que des énergies renouvelables respectueuses de l’environnement. Vous souhaitez en installer une ? Nous vous disons tout sur la pose d’une pompe à chaleur.

Pourquoi installer une pompe à chaleur ?

pompe à chaleur

De nombreuses raisons peuvent nous inciter à installer cet équipement incontournable. Non seulement, elle offre un réel confort chez soi mais elle consomme moins d’énergie. Toutefois, voici les incontournables d’une pompe à chaleur.

De réelles économies d’énergie

La pompe à chaleur est très plébiscitée pour l’économie d’énergie dont elle fait preuve. Elle affiche jusqu’à 60% d’économie sur votre facture de chauffage. Comparée aux autres systèmes de chauffage tels que le gaz ou l’électricité, la pompe à chaleur consomme moins d’énergie mais en produit plus. En effet, la PAC consomme 1 kWh mais produit entre 3 et 5 kWh d’énergie thermique.

Avec la pompe à chaleur, la facture de chauffage est très allégée, d’où son installation non négligeable. A l’achat, l’investissement se révèle être couteux. Mais, il se rentabilise au bout de quelques années d’utilisation. Un investissement qui vaut vraiment la chandelle !

Un système de chauffage écologique

Les pompes à chaleur sont également réputées pour leur respect à l’environnement. En effet, les énergies puisées proviennent uniquement du milieu naturel tel que dans l’eau, dans l’air ou dans le sol. Ce sont des ressources naturelles, propres et renouvelables.

Pour ce qui est du fonctionnement, la pompe à chaleur est soumise à une classe énergétique du type A à A+++, qui signifie respect de l’environnement et gage de performance. En outre, les PAC réduisent considérablement leur impact sur l’environnement en utilisant le fluide frigorigène.

Une PAC : fiable et pratique

Bien que les pompes à chaleur soient des équipements fiables et très pratiques, son installation demeure discrète dans une buanderie ou au sous-sol. En outre, certains modèles affichent d’autres options telles que la production d’eau chaude sanitaire, le rafraîchissement de votre intérieur, en plus de la chauffer. Toutefois, elle est un appareil incontournable et lorsqu’elle est bien entretenue, elle peut vous accompagner pendant plusieurs années (15 à 20 ans).

Une performance sans égale

Dans le cadre des travaux de rénovation ou d’une nouvelle construction, la performance d’une pompe à chaleur est sans paire. Pour cela, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel pour une installation conforme aux normes en vigueur.

Quels éléments prendre en compte avant l’installation de votre pompe à chaleur ?

L’installation d’une pompe à chaleur ne peut pas être effectuée au hasard. Les professionnels doivent intervenir sur place pour réaliser une pré-étude et pour cela, plusieurs éléments sont à considérer. Plus de détails.

L’étude thermique

Avant l’installation de votre PAC, il est primordial de déterminer la puissance de la PAC. Pour cela, une étude thermique est à prévoir. Sur ce, le professionnel va étudier sur place le niveau d’isolation de votre logement afin de déterminer le volume nécessaire à chauffer. Il va également estimer vos besoins en chauffage en fonction de la qualité des vitrages ainsi que de l’exposition de votre maison.

Toutefois, l’étude thermique permet la vérification si la construction est conforme à la réglementation thermique RT2020. Cette dernière stipule que la maison doit répondre à certaines règles comme la consommation d’énergie primaire, le besoin bioclimatique ainsi que la température intérieure.

Enfin, l’étude thermique consiste également à optimiser la conception de la maison tout en réduisant la consommation d’énergie.

La consommation d’énergie

Il est important de vérifier également la consommation d’énergie de la pompe à chaleur avant son installation. Bien que l’appareil soit connu pour sa moindre consommation, toutes les pompes à chaleur sont différentes les unes des autres et il en est de même pour ce qui est de la consommation.

L’emplacement de la pompe

Un mauvais emplacement peut influencer directement sur le confort et le bon fonctionnement de l’appareil. Toutefois, il est important de lui trouver une bonne place et pour cela, l’intervention d’un professionnel est obligatoire.

L’unité extérieure de la PAC doit être placée loin de votre espace de vie, car elle émet quelques bruits nuisant lorsqu’elle fonctionne. Pour cela, elle peut être installée dans votre jardin ou dans un garage et laisser une bonne distance entre l’appareil et la maison. Enfin, la PAC doit également être protégée contre les intempéries comme les vents ou les chutes d’eau pour optimiser sa longévité.

Quel type de pompe à chaleur peut-on installer ?

installation d'une pompe à chaleur

Pour réchauffer votre intérieur, les pompes à chaleur puisent l’énergie dans des ressources naturelles. Dans l’air, dans l’eau ou dans le sol, il existe différents types de pompe à chaleur selon la source d’énergie qu’elle utilise.

La pompe à chaleur aérothermique

Pour chauffer votre intérieur, la pompe à chaleur aérothermique utilise comme source d’énergie, l’air extérieur. Pour cela, elle capte l’air extérieur puis le réchauffe et ensuite le propulse dans toute la pièce. Son plus grand atout : elle est très simple à installer !

Toutefois, une PAC aérothermique peut se décliner en deux types : la PAC air-air et la PAC air-eau. La PAC air-air possède deux unités dont l’une située à l’extérieur et récupère l’air pour le transmettre au liquide frigorigène tandis que l’autre, située à l’intérieur diffuse la chaleur dans tout votre logement.

La PAC air-eau, quant à elle, diffuse la chaleur via un plancher chauffant ou un point d’eau. Pour cela, l’unité extérieure puise la chaleur dans l’air extérieur pour le transporter via le fluide frigorigène puis l’achemine vers les réseaux de chauffage tels que le plancher chauffant ou les points d’eau. Côté prix, la PAC aérothermique vous coûtera entre 5 000 € et 15 000 € ; selon le modèle.

La pompe à chaleur géothermique

Ce modèle de pompe à chaleur utilise comme énergie, le sol. Toutefois, la PAC géothermique s’adresse plutôt aux particuliers qui disposent d’un grand jardin pour l’installation des tuyaux enterrés dans le sol. Quoi qu’il en soit, cette variante reste la plus performante étant donné la température du sol qui reste invariable. Pour son prix, il oscille entre 9 000 € et 15 000 €.

La pompe à chaleur hydrothermique

Ce type de pompe à chaleur fonctionne à peu près comme une pompe à chaleur géothermique. Pour cela, elle utilise la source d’eau pour puiser la chaleur qui va être ensuite redistribuée dans le circuit de chauffage. Pour son prix, un budget entre 10 000 € et 18 000 € est à préparer.

Toutes les pompes à chaleur sont performantes et à vous de choisir le modèle qui vous convient le plus. Toutefois, le budget à allouer pour chaque pompe à chaleur est incontestablement variable. Voici un tableau récapitulant cette différence de prix.

Type de pompe à chaleurPrix estimatif
PAC aérothermique5 000 € – 15 000 €
PAC géothermique9 000 € – 15 000 €
PAC hydrothermique10 000 € – 18 000 €

Comment choisir sa pompe à chaleur ?

Avant d’installer une pompe à chaleur, plusieurs questions sont à poser : Quelle est la surface totale à chauffer ? Quelle est la puissance nécessaire ? Et bien d’autres encore. Afin de déterminer la puissance idéale qui va assurer le confort du foyer, il est important de contacter un professionnel. Voici les points essentiels à vérifier pour bien choisir sa pompe à chaleur.

Selon le type de pompe

La pompe à chaleur se décline en trois grands types :

  • La PAC aérothermique
  • La PAC géothermique
  • La PAC hydrothermique

Chaque modèle de pompe possède son propre fonctionnement. La PAC aérothermique utilise le système air-eau ou le système air-air pour puiser la chaleur. Les PAC géothermiques, quant à elles, prélèvent la chaleur dans le sol pour chauffer votre logement. Enfin, la PAC hydrothermique utilise les ressources en eaux pour vous approvisionner de la chaleur dans votre intérieur.

La puissance

La détermination de la puissance est importante afin d’utiliser correctement votre PAC. Sur ce, il faut bien dimensionner la pompe pour optimiser sa performance. En effet, un surdimensionnement peut entraîner un surcoût à l’achat et une puissance élevée affichera une hausse de dépense énergétique. En revanche, une PAC sous-dimensionnée ne permet pas de chauffer le logement. Toutefois, la puissance est un point essentiel à vérifier.

Le coefficient de performance

Le COP ou coefficient de performance définit le rapport entre l’énergie thermique nécessaire au chauffage et l’énergie électrique qu’utilise la PAC. A titre d’exemple, un COP de 4 signifie que la pompe fournit 4 kWh de chaleur contre 1 kWh d’électricité consommée pour le réaliser.

Les étapes d’installation d’une pompe à chaleur

Pour installer une pompe à chaleur, il est vivement conseillé de faire appel à des professionnels chevronnés. Seul un professionnel sera en mesure de posséder les compétences nécessaires et le savoir-faire en la matière. Pour ce qui est de l’installation, voici les étapes indispensables.

  • Etude au préalable

L’étude préliminaire consiste à diagnostiquer la maison pour comprendre le type de PAC qui conviendra selon les sources d’énergie disponibles sur place.

  • Préparation du chantier

Selon le type de PAC (géothermique, aérothermique ou hydrothermique), la préparation du chantier peut inclure l’aménagement extérieur, des travaux de terrassement ou encore la création de tranchée.

  • Travaux d’installation

Les travaux d’installation sont les plus judicieux et une intervention professionnelle est nécessaire. Sur ce, ils consistent à installer le système de chauffage de la pompe à chaleur comme l’unité extérieure, le matériel de captage, la tuyauterie, le ballon ainsi que les autres dispositifs de fonctionnement.

  • Vérifications

Cette étape consiste à vérifier si la PAC est basse température ou haute température, c’est-à-dire, la conformité entre la PAC et le raccordement. En outre, il est important de vérifier également le dispositif de protection, la fixation des installations ainsi que les vannes.

  • Mise en marche

Pour la mise en route de la PAC, il faut la tester en sous tension pour vérifier que les conditions sont bonnes. Aussi, la mise en marche permet d’ajuster également la vitesse de la pompe.

Faut-il contacter un professionnel pour installer une pompe à chaleur ?

installation pompe à chaleur par un professionnel

Les pompes à chaleur connaissent un succès fulgurant du fait de sa faible consommation. Toutefois, elle est une solution innovante à la fois économique et écologique. Son installation est donc un investissement intéressant.

Pour faire installer cet équipement, il faut faire intervenir un professionnel qualifié RGE QualiPAC(reconnu garant de l’environnement). En effet, les étapes d’installation sont difficiles et nécessitent un réel savoir-faire. Pour utiliser votre PAC dans les meilleures conditions, contactez un professionnel.

Combien coûte l’installation d’une pompe à chaleur

D’un professionnel à un autre, le prix de la pose d’une pompe à chaleur peut passer du simple au double. En moyenne, le tarif de l’installation oscille entre 2 000 € et 4 000 €. Un prix subtil qui peut varier selon l’ampleur des travaux.

Quelles sont les aides au financement pour installer une pompe à chaleur ?

Si vous prévoyez d’installer une pompe à chaleur, vous pouvez bénéficier des aides de l’Etat pour réduire le prix de la pompe à chaleur. Pour cela, l’Etat prend en charge 30 % du montant total sous forme d’un crédit d’impôt. En outre, vous pouvez également bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, les aides locales et les aides de l’Anah. Ce sont des financements qui allègent réellement votre investissement.

laisser un commentaire