À combien s’élève la consommation électrique de ma pompe à chaleur air/air ?

Consommation d'une pompe à chaleur air/air

Vous avez installé une pompe à chaleur air/air et vous vous intéressez à sa rentabilité ? Les pompes à chaleur sont des machines non-polluantes qui utilisent des énergies renouvelables pour réchauffer la maison. Néanmoins, elles ont besoin de l’électricité pour transporter la chaleur de sa source à l’intérieur de la maison. Par conséquent, mesurer la consommation d’électricité de votre pompe vous permet d’apprécier votre investissement. Alors comment se fait le calcul de la consommation d’énergie de votre pompe à chaleur air/air ? 

Quelle est la consommation moyenne au m² d’une PAC air/air ?

La consommation d’énergie électrique d’une PAC se mesure en fonction de plusieurs critères dont le COP, le type de PAC et la surface de la maison. 

Ainsi, la PAC air/air de COP 4 d’une maison de 200 m² consomme 10 200 KWh, soit 51 KWh/m² en une année.  

Son tarif annuel est évalué à 940 €/an.

Le COP : une donnée essentielle pour déterminer la consommation de sa pompe à chaleur air/air

La mesure de la consommation électrique d’une PAC ne se fait pas au hasard, mais suivant un certain nombre de paramètres. Parmi tous ces derniers, le Coefficient de Performance (COP) occupe une place prépondérante. En effet, cette valeur renseigne sur la rentabilité de la pompe à chaleur. 

En d’autres termes, c’est le rapport entre l’énergie produite sous forme de chaleur et de l’énergie consommée pour la production. C’est-à-dire la quantité de chaleur que vous obtenez à partir d’une unité d’énergie consommée.

Cette proportion d’énergie doit être bien élevée (environ entre 4 et 6). D’autant plus que sa valeur élevée, traduit clairement que vous consommez moins pour produire plus. À titre d’exemple, un COP 6 signifie que vous produisez 6 KWh pour une consommation de 1 kWh d’électricité. Par conséquent, le COP, vous permet d’évaluer votre impact écologique ; car, plus vous consommez d’électricité, plus vous polluez l’environnement.

Quels sont les éléments qui peuvent influencer la consommation électrique d’une PAC air/air ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, plusieurs facteurs influencent la consommation électrique d’une PAC air/air. Ci-dessous, la liste de ces différents facteurs :

  • La marque de la PAC air/air et es les caractéristiques techniques de la PAC ;
  • Le coefficient de performance (COP) : plus, il est élevé, plus la PAC air/air consomme moins d’énergie ;
  • La performance de l’installation : elle permet de réguler la consommation d’énergie ;
  • Le type de chauffage d’appoint : radiateur de basse température ou plancher chauffant ;
  • Le degré d’isolation thermique de la maison : une maison bien isolée thermiquement consomme moins d’énergie ;
  • Les besoins de chauffage de la maison : cela dépend du nombre de pièces et de personnes dans la maison ;
  • La surface de la maison : plus elle est grande, plus la consommation sera élevée ;
  • La zone géographique de la maison : les zones à faible température consomment beaucoup plus d’électricité.

Comment calculer la consommation annuelle d’une pompe à chaleur air/air ?

Tableau de la consommation annuelle d'une PAC air/air

Selon une estimation de L’ADEME, une pompe à chaleur aérothermique consomme 51 KWh par m²/an. Ainsi, pour connaître la consommation d’énergie de votre PAC, il suffit seulement de multiplier cette valeur par la surface à réchauffer. Par exemple, pour une surface de 100 m², vous ferez 51 × 100, ce qui donne 5 100 kWh par an.

Néanmoins, ces valeurs ne sont pas standards et peuvent donc varier. À titre illustratif, une maison bien isolée sera moins exigeante en consommation d’énergie électrique. 

Ainsi, le calcul de la consommation d’énergie d’une pompe à chaleur aérothermique prend en compte :

  • Le Coefficient de Performance (COP) ;
  • La capacité de chauffage de la PAC air/air ;
  • La durée de chauffage annuelle (en heures) ;
  • La quantité de liquide de chauffage ;
  • La température à laquelle cette quantité de liquide est nécessaire.

Cette consommation se calcule par la formule :

Consommation annuelle électrique (en kWh) = Capacité de la PAC/COP × le nombre d’heures de chauffage annuel.

Réduire la consommation électrique de ma pompe à chaleur air/air : les bonnes astuces

Réduire la consommation électrique de sa pompe à chaleur air air

Avez-vous calculé la consommation d’énergie de votre PAC air/air ? La valeur trouvée est-elle exorbitante ? Pas d’inquiétude, vous avez encore la possibilité de limiter cette consommation. Pour le faire, pensez à :

  • Limiter les déperditions de chaleur dans la maison : pour une meilleure réduction de la consommation électrique, pensez aux travaux d’isolation de votre maison. En effet, la consommation en énergie électrique de la PAC évolue en fonction du niveau d’isolation de la maison. Plus la maison est bien isolée, plus la consommation sera basse ;
  • L’entretien de la PAC air/air : en principe, une PAC air/air mal entretenue devient plus exigeante en consommation électrique ;
  • Un diagnostic énergétique de la maison : il permet de choisir le matériel adapté aux besoins et aux dimensions du logement ;
  • Un thermostat : il permet de contrôler le fonctionnement de la PAC air/air.

laisser un commentaire