La pompe à chaleur hydrothermique : que faut-il en savoir ?

Pompe à chaleur hydrothermique

Vous avez un point d’eau près de chez vous, mais vous ne savez pas quel type de pompe à chaleur installé pour chauffer votre logement ? La pompe à chaleur est une solution efficace pour un meilleur confort tout au long de l’année. Elle n’aura qu’à exploiter la chaleur de l’eau pour produire de la chaleur. Que faut-il retenir sur la pompe à chaleur hydrothermique ?

Pourquoi choisir une pompe à chaleur hydrothermique ?

Opter pour l’hydrothermie dans le cadre du chauffage de votre maison est tout d’abord un moyen écologique. Vous n’aurez qu’à exploiter une source calorifique (eau) disponible en abondance.

La PAC hydrothermique a également un bon rendement énergétique quelle que soit la saison en raison de la stabilité de l’eau des nappes phréatiques.

De plus, la pompe à chaleur hydrothermique est très facile à utiliser et s’adapte parfaitement à tous les types d’habitation. Elle vous permet de chauffer toutes vos pièces sans exception sans consommer une grande quantité d’énergie. Ce qui vous permet de faire des bénéfices. Mieux, elle peut fonctionner en autonomie et sans chauffage d’appoint, quelles que soient les variations climatiques.

Comment fonctionne une pompe à chaleur hydrothermique ?

Fonctionnement d'une pompe à chaleur hydrothermique

Pour son fonctionnement, la pompe à chaleur hydrothermique prélève les calories de l’eau d’un cours d’eau ou d’une nappe phréatique. D’où la nécessité de créer des forages pour atteindre la nappe. 

Dans certains cas, la PAC hydrothermique peut être alimentée par deux forages. Si l’eau à exploiter n’est pas issue d’un lac, d’un puits ou d’un cours d’eau, le forage peut aller jusqu’à 100 m de profondeur. Mais dans le cas où le système est alimenté par un seul forage, l’eau prélevée est rejetée dans une rivière. 

Comment installer une PAC hydrothermique ?

Pour commencer, notons que l’installation d’une pompe à chaleur hydrothermique nécessite de faire recours à un professionnel RGE. 

D’ailleurs, cela fait partie des conditions nécessaires pour bénéficier d’une éligibilité aux aides financières pour votre projet. En plus, cela permet de faciliter les démarches administratives et vous de voir si votre projet n’est pas en contradiction avec le Plan Local d’Urbanisme de la zone. En outre, l’expert RGE est le mieux placé pour assurer un bon choix des systèmes de distribution et de retour dans le sol sans oublier le bon choix de l’équipement. 

Pour l’implantation de la pompe à chaleur, il faut l’installer jusqu’à 50 cm dans le sol. Cette installation nécessite la construction d’un ou de deux forages selon l’installation et la nature du sol. Ceci étant, la nature du sol doit être bien prise en compte et des études minutieuses doivent être menées par les experts avant le lancement des travaux.

PAC hydrothermique : Avantages et inconvénients

Décortiquons de plus près, les points forts et les points faibles de la pompe à chaleur eau/eau dans les rubriques suivantes. 

Avantages 

La PAC hydrothermique présente d’innombrables avantages aux utilisateurs. D’abord, par rapport aux autres types de PAC, elle offre une bonne rapidité de chauffage en raison de sa stabilité et de son efficacité. Elle vous offre le froid en été et le chaud pendant l’hiver. 

De plus, vous bénéficiez d’un chauffage homogène, performant sans chauffage d’appoint, limitant ainsi les dépenses. 

La nappe phréatique étant un peu partout, ce type de système de chauffage s’adapte à tous les chauffages. Ainsi, quelle que soit votre région et la configuration architecturale de votre maison, la pompe à chaleur hydrothermique s’intègre parfaitement. 

Par ailleurs, la PAC eau/eau  porte également un coup de pouce esthétique à l’ensemble de votre bâti. Enfin, en plus du réchauffement de l’air ambiant, elle peut produire de l’eau chaude sanitaire.

Inconvénients 

L’inconvénient principal de la pompe à chaleur sur nappe phréatique est son coût assez conséquent. En effet, son installation nécessite la construction d’un ou de deux forages pour le transport de l’eau.

De plus, son installation nécessite d’avoir à proximité une nappe phréatique ou un cours d’eau. Par exemple, les terrains rocheux ne sont pas trop recommandés pour ce type de PAC.

Comme émetteurs, la PAC hydrothermique s’adapte uniquement à des radiateurs de basse température et des à des planchers chauffants. 

Par ailleurs, l’installation de la PAC hydrothermique nécessite des autorisations et de multiples demandes administratives qui peuvent retarder votre projet. Cet aspect de la chose décourage plusieurs particuliers. En plus de la nécessité d’être installée par une entreprise agréée, vous devez nécessairement faire une étude de sol avant les travaux.

Combien coûte une pompe à chaleur eau-eau ?

Prix d'une pompe à chaleur hydrothermique

Pompe à chaleur très tendance, la PAC eau/eau se décline en une variété de modèles au tarif variable. Mais, généralement, pour installer une PAC eau/eau, prévoyez une enveloppe de 8 000 à 15 000 € hors frais de travaux et installation. 

Vous pouvez également profiter des aides de l’État pour une pompe de COP supérieure à 3 pour une température à -5 °C. Côté entretien, il coûte environ 150 € par an et reste peu onéreux.

Top 5 des meilleurs PAC hydrothermiques

Pour vous faciliter le choix du modèle de votre PAC eau/eau, voici la liste des meilleurs PAC hydrothermiques :

La PAC 22 k eau/eau TERMOCASA

  • COP 6,68 ;
  • Installation simple et rapide ;
  • Sans échangeur de chaleur externe ;
  • Équipement très durable ;
  • Munie d’une protection vis-à-vis du colmatage ;
  • Le compresseur à rouleau est de la marque Coperland.

La pompe à chaleur eau/eau Géolia 17 tri

  • Peut être branché avec tous les types d’émetteurs : plancher chauffant, radiation hydraulique…
  • Facile à utiliser selon vos habitudes et besoins ;
  • Trois types de captage d’énergie possibles : sonde géothermique, horizontal, eau de nappe ;
  • Classe énergétique de chauffage : A++. 

La PAC ThermoTerra Roth

  • Échangeurs de chaleur en acier inoxydable de haute qualité ;
  • L’eau peut se refroidir jusqu’à 4 kelvins avant que le cycle ne recommence ;
  • Secteur : résidentielle ;
  • Fonction : Inverter.

La pompe à chaleur eau eau Apricus

  • Coefficient de performance : 4,5 ;
  • Fonction : avec chauffe eau Split ;
  • Parfait pour les écoles, hôtels, villas, spas et bureau… ;
  • Fiable et moins bruyant ;
  • Le compresseur rotatil vient de la marque Mitsubishi.

La pompe à chaleur eau eau WI 1OTU Dimplex

  • Certification : A+++ ;
  • Convient aux surfaces de 220 m² maximum ;
  • Très robuste avec échangeur thermique en spirale ;
  • Silencieuse avec un compresseur à double découplage vibratoire.

Installer une pompe à chaleur hydrothermique : les obligations à respecter

Depuis le 2 juillet 2008, l’installation d’une pompe à chaleur hydrothermique doit être déclarée à la mairie de votre zone. Une autre déclaration du 1 er janvier 2009 stipule que cette déclaration doit être faite un mois avant le lancement des travaux. Pour faire votre déclaration, vous n’aurez qu’à remplir des fiches renseignant sur les différentes caractéristiques techniques de votre projet.

laisser un commentaire