Peut-on raccorder une pompe à chaleur au chauffage central ?

Pompe à chaleur comme chauffage central

Vous avez un système de chauffage central (chaudière, radiateur, etc.) et vous vous interrogez sur la possibilité de le raccorder à une PAC ? Eh bien, cette option est bel et bien possible. D’ailleurs, elle constitue une solution efficace pour l’optimisation de la consommation en énergie électrique de votre installation. Vous désirez en savoir plus sur le raccordement d’une pompe à chaleur à un chauffage central existant ? Découvrez tous les détails nécessaires dans la suite de notre article.

Pourquoi adopter une pompe à chaleur pour son chauffage central ?

Adopter une pompe à chaleur comme chauffage central de sa maison

Le chauffage central est un mode de réchauffement de la maison dont l’énergie provient de la chaudière. Pour son fonctionnement, la chaudière utilise des énergies fossiles (gaz, bois, fioul, …), ce qui a un impact négatif sur l’environnement. En prenant l’exemple seul du bois, son utilisation renvoie à l’abattage des arbres dont une augmentation de la demande peut entraîner la déforestation. De plus, le chauffage central émet de CO2 et présente un investissement conséquent à l’achat.

Au vu de tous ces critères, il apparaît clairement qu’opter pour une combinaison pompe à chaleur-chauffage central est une solution purement économique et écologique. En effet, la pompe à chaleur utilise des énergies renouvelables (sol, eau, air, soleil) pour son fonctionnement sans dégagement de CO2. De plus, elle est moins gourmande en énergie électrique tout en produisant plus de chaleur. Ce qui vous permet de faire des économies sur vos dépenses électriques annuelles.

Raccorder une pompe à chaleur à un chauffage central : les critères à prendre en compte

Pour le raccordement de la pompe à chaleur au système de chauffage central, plusieurs critères entrent en jeu. Voici le détail de ces différents critères dans les rubriques qui suivent.

L’ancien combustible

Votre chauffage central était alimenté par un quel combustible ? Chaque type de pompe avec un combustible existant pour une meilleure expérience d’utilisation. Ainsi, si votre chaudière est alimentée par le fioul, la pompe eau/air est recommandée. L’exécution des travaux sera moindre et vous pourrez vite profiter de votre installation.

Pour une chaudière à gaz ou à fioul, vous pouvez opter pour une pompe à chaleur hybride pour profiter des avantages des deux installations. 

Pour une nouvelle chaudière, vous pouvez opter pour une pompe à chaleur en relief de la chaudière. Cette installation est capable de combler la déperdition thermique de votre maison si la puissance de la PAC est inférieure à la déperdition de la maison. 

Le type d’émetteurs de chaleurs présents 

Les émetteurs du système de chauffage central existant permettent également de définir le type de PAC à choisir. 

La PAC air/eau s’intègre parfaitement avec des :

  • Radiateurs de basse température ;
  • Planchers chauffants à plaque douce ;
  • Ventilo-convecteurs.

Une pompe de haute température s’accorde bien évidemment avec des radiateurs de hautes températures.

Les déperditions de chaleur

Ce paramètre doit être analysé au début de votre projet, car elle permettra : 

  • D’évaluer les pertes d’énergie à l’intérieur de la maison ;
  • D’évaluer les gains énergétiques ;
  • De déterminer la puissance du matériel en vue d’un bon choix.

Ces différents points vous orientent dans le choix de votre équipement et vous permettent de remplacer le circuit d’un ou de plusieurs appareils.

Le budget prévu

Selon la somme prévue pour l’acquisition de votre pompe à chaleur, vous ferez votre choix. En effet, les différentes fonctionnalités de l’appareil font fluctuer le coût. De ce fait, il est judicieux de vous poser des questions sur les différentes utilisations auxquelles l’installation sera destinée. Une PAC réversible ou une PAC simple ? À vous de définir le type d’appareil en fonction de votre environnement et de votre budget.

Quel système de pompe à chaleur, puis-je raccorder à mon chauffage central ?

Système de pompe à chaleur pour chauffage central

Il existe plusieurs types de pompes avec leurs différentes particularités.

La PAC eau/air

Son installation nécessite un raccordement et il est accessible par son coût moins élevé. Avec les modèles réversibles, vous pouvez produire du froid pendant l’été et le chaud pendant l’hiver. La PAC eau/air se décline en deux modèles dont : celui monobloc et celui bi-bloc. Mais le dernier modèle est le plus réputé en raison de son COP élevé.

PAC géothermique

À part la PAC eau/air, la PAC géothermique constitue une bonne alternative pour une installation efficace. Cette PAC s’adapte à tous les types de radiateurs : basse température comme haute température. Même si son coût d’installation est élevé, cette PAC est une solution efficace pour un chauffage central.

Quel est le coût à prévoir pour l’installation d’une pompe à chaleur sur un chauffage central existant ?

Pour installer une PAC eau/air raccordée au chauffage central, prévoyez une enveloppe de 8 000 à 16 000 €. Une somme de 9 850 € est suffisante pour une PAC air/eau alors qu’une PAC géothermique nécessite en moyenne 20 000 €.

Quelles sont les aides disponibles pour les travaux de raccordement d’une PAC à un chauffage central ?

Pour raccorder votre PAC à un système de chauffage, vous pouvez profiter des aides financières comme :

  • La prime énergie ;
  • <<MaPrimeRénov’>> ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • Le nouveau CITE ;
  • La TVA à 5,5 %.

laisser un commentaire