Installer une pompe à chaleur dans sa maison neuve : l’essentiel à savoir

Installation de pompe à chaleur dans une maison neuve

Votre nouvelle demeure est en construction et vous réfléchissez par rapport au système de chauffage à adopter ? La pompe à chaleur vous procurera tout le confort nécessaire tout en allégeant considérablement vos factures d’électricité. Avec cet équipement, vous défiez le froid, et même la baisse des températures des périodes hivernales. Cependant, plusieurs modèles existent sur le marché et il va falloir opérer un bon choix pour en profiter au maximum. Que faut-il savoir avant d’installer une pompe à chaleur dans votre maison neuve ?

Pourquoi installer une pompe à chaleur dans une maison neuve ?

Installer une PAC dans sa maison neuve : les avantages

Saviez-vous que la pompe à chaleur économise jusqu’à 60 % de vos dépenses énergétiques en une année ? Tout dépend de votre choix ! 

Cette énergie verte non polluante est une solution particulièrement efficace qui sait allier économie et écologie. 

En effet, quelle que soit la source d’énergie de la pompe à chaleur (PAC), cette dernière est moins exigeante en matière de consommation d’énergie. À titre indicatif, la PAC produit 2 à 4 kWh pour 1 kWh consommé. Il apparaît donc clairement que la pompe à chaleur produit le double voire le quadruple de l’énergie qu’elle consomme. De ce fait, vous avez le plaisir de profiter d’un équipement moins énergivore limitant la consommation d’énergie. Ce qui vous permet de faire de véritables économies.

Côté écologie, la PAC puise ses calories des éléments naturels : sol, eau et air, des sources gratuites et renouvelables. Ainsi, elle limite la consommation d’énergies fossiles et par ricochet le rejet de gaz à effet de serre. De plus, son mode de fonctionnement conforme aux normes énergétiques actuelles fait de la PAC, un équipement incontournable pour votre maison.

En outre, elle s’intègre bien dans la construction tout en vous permettant de contrôler sans difficultés la température de votre habitation. Mieux, avec une durée de vie moyenne de 15 ans, la PAC constitue un investissement très intelligent pour le confort de votre maison neuve.

Par ailleurs, l’installation d’une pompe à chaleur est financée par des aides financières venant de l’État. Pour encourager l’installation de cet équipement respectueux de la nature, les aides gouvernementales sont pléthoriques. Notons quand même que le montant de ces aides fluctue en fonction de plusieurs critères.

Pompe à chaleur pour maison neuve : les différents types disponibles

Il existe une variété de modèles de pompes à chaleur pour maison neuve. Parmi la multitude existante, les différents types de PAC les plus populaires sont les pompes à chaleur aérothermiques, les pompes à chaleur géothermiques et les pompes à chaleur hydrothermiques.

Pompes à chaleur Aérothermiques : air/eau et air/air

Pompe à chaleur aérothermique

Les pompes à chaleur aérothermiques sont les modèles les plus accessibles en raison de leur facilité d’installation et leur coût moins élevé. 

En mode air/eau, elles fonctionnent avec un système de chauffage composé de radiateur à eau de basse température ou de plancher chauffant. En mode air/air, elles fonctionnent grâce à des ventilateurs convecteurs ou un diffuseur centralisé permettant de fournir la chaleur à l’intérieur. 

Néanmoins, ces systèmes sont bien plus favorables aux climats doux qu’aux climats extrêmes.  

Pompes à chaleur géothermiques : sol/sol et sol/eau

Pompe à chaleur géothermique

Ce sont des modèles plus avancés et moins énergivores que les pompes aérothermiques. De même, elles sont plus durables et offrent une parfaite discrétion pendant leur fonctionnement. 

Comme leur nom sous-entend géo = terre, les PAC géothermiques puisent leurs calories du sol pour la production de chaleur. Cependant, leur installation nécessite un budget plus considérable à cause des travaux (forages, terrassement…).

Pompes à chaleur hydrothermiques : eau/eau

Modèle hydrothermique

Gages de confort, de performance et d’économie tout au long de l’année, les pompes à chaleur hydrothermiques sont les modèles les plus sophistiqués de toutes les PAC. Pour leur fonctionnement, ces pompes prélèvent la chaleur des nappes phréatiques pour réchauffer l’enceinte. Leur seul défaut est qu’il faut disposer d’un point d’eau ou d’une nappe à proximité pour profiter de leurs divers avantages.

Comment choisir la puissance de la PAC à installer dans sa maison neuve ?

Le choix de la puissance de la PAC idéale pour votre habitation se fait suivant trois critères dont :

  • Le volume de la maison ;
  • Le coefficient d’isolation ;
  • La différence entre la température désirée et la température de référence du lieu d’habitation.

Bon à savoir : Pour éviter les dépenses inutiles et avoir le cœur net sur votre investissement, il serait judicieux de faire appel à un professionnel RGE pour le choix de votre équipement.

Quel est le meilleur emplacement pour installer une PAC dans sa nouvelle maison ?

Meilleur emplacement pour installer une PAC

L’installation de votre PAC doit prendre en compte un certain nombre de critères dont : 

  • Le voisinage à cause du bruit ;
  • L’environnement visuel pour l’esthétique ;
  • Les paramètres météorologiques pour l’état de la machine.

Au vu de tous ces critères, il est recommandé de placer votre PAC dans un endroit isolé ne dérangeant personne comme le garage, le cellier ou la buanderie.

Installation d’une pompe à chaleur dans sa maison neuve : les aides financières disponibles

Pour inciter les particuliers à se tourner davantage vers des équipements moins énergivores et écologiques, le gouvernement fournit des aides. Citons par exemple : 

  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • La prime énergie MaprimeRenov’ qui est basée sur les certificats d’Économie d’Énergie ;
  • La réduction de la TVA jusqu’à 5,5 % ou 10 % pour les logements nantis de deux années d’ancienneté ;
  • Les aides financières de l’ANAH ;
  • Les aides et subventions régionales…

Ces différentes aides varient selon le modèle de la pompe à chaleur choisie, vos différentes ressources ainsi que le statut de l’entreprise d’installation RGE.

laisser un commentaire