Comment construire un garage en bois de qualité ?

Construire un garage en bois de qualité

Souhaitez-vous avoir une extension de garage tout en respectant votre devise écologique ? Construire un garage en bois est sans doute le choix idéal pour redonner un cachet original et authentique à votre extérieur. Ce type de garage devient de plus en plus populaire en France pour ses nombreux avantages. Et pour profiter au maximum des nombreuses opportunités de votre espace supplémentaire, il faut d’abord opérer un bon choix du bois en fonction de l’essence et ensuite réussir la construction. Comment se fait la construction d’un garage en ossature bois de qualité ?

Construire un garage en bois : les avantages 

Si le garage en ossature bois conquiert plusieurs familles, ce n’est quand même pas pour rien ! Cette réputation est certainement due à son riche panel de profits qu’il offre à ces utilisateurs. 

En effet, le bois est prisé pour son origine naturelle et par ricochet son caractère écologique. Le garage en bois est un véritable privilège pour les citoyens écoresponsables.

De plus, le bois de garage bien choisi sait allier idéalement robustesse et résistance à la corrosion pour offrir un rendu visuel élégant. Il se fond agréablement dans toute idée de décoration, tout style architectural, et même tout type de finitions donnant un ancrage authentique à votre aménagement extérieur. Mieux, il est facile à monter et ne nécessite pas trop de connaissances. Par ailleurs, le bois reste facile à manipuler. Ce qui vous offre des possibilités architecturales infinies selon vos goûts et envies.

Le garage en bois est également attrayant par son faible coût, le rendant accessible à tous. Et pour finir, le bois est un isolant naturel par excellence. Ce qui limite les coûts supplémentaires d’isolation thermique à la fin de la construction.

Choisir un garage en bois préfabriqué ou sur-mesure ?

Construire un garage en bois : modèle sur-mesure ou préfabriqué

Dans l’exécution de votre projet de construction, deux options s’offrent à vous pour l’obtention des matériaux : le modèle préfabriqué et le modèle sur-mesure.

Concernant, le modèle préfabriqué, toutes les pièces nécessaires pour la structure du garage sont fabriquées en usine. Vous passez juste votre commande et le fabricant ou le revendeur vous livre l’ossature prête pour être assemblée. Dans ce cas, l’ossature est livrée avec une notice de montage véhiculant des plans bien détaillés. Si vous avez des talents en bricolage, ceci est une très belle occasion pour vous. Vous pourrez limiter au maximum le coût de la pose.

Quant au modèle sur-mesure, sa seule différence réside dans le fait que les pièces du garage sont fabriquées selon vos mesures et vos préférences. Pour cela, vous devez vous adresser directement au fabricant avant la fabrication. Ainsi, vous aurez un garage adapté, personnalisé et pratique pour vous.

Les étapes de la construction d’un garage en bois

Construire un garage en bois : les différentes étapes

La mise en place de la structure du garage en ossature bois se fait par l’exécution en chaîne d’un certain nombre de travaux. Lumière sur ces différents travaux !

1 – La pose de la dalle de béton

Il faut quand même que le sol soit solide et apte à supporter vos véhicules et de grosses charges ! Ainsi, suite aux travaux de préparation du sol, vous pouvez installer de gravier pour plus de solidité. Ensuite, vous placez la ferraille avant de couler le béton préalablement préparé tout en respectant l’épaisseur idéale. Cette étape est très délicate et très technique et il serait plutôt judicieux de la confier à un professionnel. 

2 – Mise en place de l’ossature du garage

C’est l’étape clé du processus de construction. Généralement, le garage en kit est livré avec une notice de montage. Ici, il est primordial de suivre les étapes pas-à-pas. L’ossature est composée de poutres en bois sur lesquelles les panneaux seront fixés. Montez méticuleusement chaque face du garage, l’une après l’autre et au moyen de vis et d’équerrage, fixez l’ossature dans la dalle.

3 – Montage de la porte du garage

La porte de garage peut venir avec le kit ou vous l’achetez ailleurs. Tout dépend de votre négociation. L’essentiel est d’avoir une porte pratique, accessible, simple et facile à manipuler. Pour sa fixation, la notice du fabricant de kit vous aidera.

4 – Mise en place du pare-pluie

Pour protéger les panneaux de bois sensibles à l’humidité, il faut installer un pare-pluie sur toute la surface du bois. Pour une meilleure efficacité, la découpe du pare-pluie doit être faite en fonction de l’architecture du garage. Après cela, vous pouvez passer à la pose tout en le maintenant avec des tasseaux.

5 – La pose de la toiture

Elle dépend de la couverture de toiture que vous avez choisie. La tuile attire par son côté charmant et la tôle par sa brillance. Quoiqu’il en soit, veillez à bien poser la couverture de toiture en ne laissant aucun jour. Pensez également à bien réussir la fixation.

6 – La pose du bardage du garage

Après la couverture du toit, c’est le tour de la façade de bois de se munir d’un revêtement. Pour le faire, il faut dans un premier temps, procéder à une fixation en profondeur du sol d’une protection contre les rats et souris. Dans un second temps, il faut soutenir la protection via le rail de départ et fixer chaque support de coin à sa place respective. Et enfin, couvrir toute la façade de son bardage. 

Gardez à l’esprit que votre bardage nécessite plus d’attention pour ne pas perdre sa brillance.

7 – Isolation du garage et travaux de finition

L’isolation repose sur votre responsabilité, car ne vient pas avec le kit. Vous n’avez qu’à choisir un bon isolant correspondant à votre construction.

En ce qui concerne les finitions esthétiques, vous avez la liberté de choix pour faire plus d’impressions sur vos invités. Vous avez également le plaisir d’équiper votre garage de toutes les options nécessaires à un meilleur confort (électricité, placoplâtre, aménagement des portes et fenêtres…).

Construire un garage en bois : toit en pente ou toit plat ?

Retenez bien, le garage en bois à toit plat donne une plus-value immobilière considérable à votre habitation spécialement si l’édifice est attenant à la maison. D’ailleurs, le garage à toit plat permet de bien optimiser la gestion de l’espace. En effet, la toiture plate peut être convertie en terrasse ou en une serre par le biais d’une porte d’accès. De plus, la configuration cubique du garage en bois à toit plat lui permet de mieux intégrer votre extérieur tout en mettant en valeur sa beauté. 

Le garage en bois toit en pente ne demeure pas non plus des moindres. Le toit en pente se décline en deux : toit monopente et toit double pente. Le toit monopente est très abordable par son coût et très esthétique. Avec ce type de pente, vous n’avez plus d’inquiétudes à vous faire en ce qui concerne l’évacuation des eaux de pluie.

Le garage à double pente se remarque également par son côté esthétique, mais nécessite un coût bien plus élevé que le modèle à une pente.

Construction d’un garage en bois : le coût moyen 

Le tarif de construction d’un garage en bois oscille entre 350 et 700 € le mètre carré. Sans oublier que pour votre projet de construction, plusieurs facteurs interviennent. Ce qui peut faire varier à la hausse ou à la baisse, le coût de construction.

Quelles sont les démarches à suivre pour construire un garage en bois ?

démarches construire garage en bois

Avant votre projet de construction, rendez-vous à la mairie de votre commune pour savoir si la construction d’un garage en ossature bois est autorisée dans votre zone. Si oui, votre zone appartient-elle au PLU ? Si la réponse est positive, une demande de déclaration au préalable des travaux serait adressée à l’administration pour une surface inférieure à 40 m². Et un permis de construire au-delà de cette surface. Si votre zone n’appartient pas au PLU, la surface de comparaison est de 20 m².

laisser un commentaire